Culture



image
Admin - 02/10/2022 - 0 Comment(s)

Journée Mondiale du Tourisme : Les nouvelles approches du Togo pour un tourisme résilient

 

Le Togo à l’instar de toutes les nations du monde, a commémoré ce lundi 26 septembre 2022, la Journée Mondiale du Tourisme. A l’occasion, le Ministre togolais de la Culture et du Tourisme a fait l’état des lieux du secteur.Dr Pierre Kossi Gbenyo Lamadokou a, dans un message déclaré que le tourisme connaît une hausse en terme de chiffre.

Les chiffres sont passés de « 481 706 touristes en 2020 à 983 969 touristes en 2021 ». Le secteur a généré 25 milliards de FCFA en 2021 contre 19 milliards de FCFA en 2020, soit 34% de bénéfice.

Cette année, le thème choisi est : « Repenser le tourisme ». Et pour cause! Il intervient après deux années consécutives, pendant lesquelles « le secteur du tourisme a été durement éprouvé par la covid-19 ». « Cette pandémie mondiale a eu un impact économique et social très énorme sur les économies tant des nations développées que des Etats en développement comme le nôtre. La pandémie a mis en évidence le besoin crucial de transformer le secteur du tourisme et nous fêtons enfin cette Journée alors que le tourisme mondial amorce lentement sa reprise », indique le Patron du tourisme.

Le ministre a saisi l’occasion pour sensibiliser les populations aux thèmes importants liés aux grandes questions mondiales d'ordre socio-économique, culturel, politique et environnemental en relation avec le tourisme.

« Comme le souligne le thème «Repenser le tourisme », le moment est venu d'engager cette transformation. Ce thème s'inscrit donc dans la dynamique nouvelle qui doit désormais guider les politiques touristiques de nos Etats afin de relancer le secteur. Dans ce sens, la reprise des activités touristiques doit se faire dans un contexte nouveau à partir des leçons tirées des années de crise sanitaire », a-t-il indiqué Dr Pierre Kossi LAMADOKOU.

Moteur de développement durable, le tourisme favorise l'éducation et l'émancipation des femmes et des jeunes tout en stimulant le développement Socioéconomique et culturel. Il joue un rôle essentiel dans les systèmes de protection sociale, fondements de la résilience et de la prospérité des sociétés.

L’officiel a souligné l’appel du Secrétaire général de l'organisation, Monsieur Zurab Pololikashvili, qui invite à la mobilisation autour de cette nouvelle dynamique à travers « le potentiel du tourisme » qui est immense. « Notre responsabilité partagée est qu'il se matérialise pleinement. L'OMT invite l'ensemble des acteurs, depuis les travailleurs du secteur jusqu'aux touristes eux-mêmes, en passant par les petites entreprises, les grandes sociétés et les gouvernements à engager une réflexion et à repenser notre action et nos façons de faire », a-t-il rappelé M. Zurab Pololikashvili, cité par Dr Pierre Kossi LAMADOKOU.

Pour le Ministre, repenser le tourisme, c'est également puiser au fond de sa vocation même pour le reconstruire, car en effet, le tourisme dans son essence ne peut se satisfaire de la monotonie. « Il est un mouvement en marche, qui emprunte plusieurs chemins à la rencontre des hommes, de leur environnement, de leur culture, bref de tout cet ensemble constituant la diversité », a-t-il expliqué.

Il a rappelé que le Togo est fier de toutes ses potentialités touristiques. Le pays s'est « engagé dès l'aube de cette crise sanitaire à ne pas laisser sombrer ce secteur tant important pour notre économie », a-t-il précisé.

 Ainsi, s'est-il engagé, dès l'allègement des restrictions liées aux mouvements des personnes, dans un processus de redynamisation et de relance des activités touristiques, en mettant l'accent sur l'exploitation de diverses thématiques centrées sur la notion de résilience.

Des actions de terrain résolument orientées vers le développement de l'offre touristique en l'occurrence, les aménagements des sites et infrastructures dédiés au tourisme, la conduite de nombreuses études et la réalisation de projets peuvent aujourd'hui être capitalisées à l'actif des premières mesures prises pour faire renaître le secteur touristique togolais de ces cendres.

Egalement, dans cet esprit de planification à court et moyen termes des actions pour relancer et repenser le secteur, le gouvernement a pris de l'avance sur les évènements en dotant très tôt le secteur d'un projet prioritaire dans sa Feuille de route dont l'objectif est de disposer d'une offre touristique de loisirs pour les touristes nationaux et ceux de la sous-région. Cette vision, selon Dr Kossi LAMADOKOU, a donc été tout récemment matérialisée par l'élaboration d'une stratégie nationale de redynamisation du tourisme qui définit les grands axes à aborder pour donner un nouveau visage à notre tourisme. « C'est en cela que je trouve le thème de cette année en parfaite adéquation avec nos ambitions réelles, celles de fédérer tous les acteurs de la chaîne de production touristique autour des leçons tirées de ces deux années de crise sanitaire », a-t-il rappelé.

Ainsi, l’autorité ministérielle annonce que dans les prochains jours, à la suite du recensement des établissements touristiques sur le plan national, son département compte d'abord procéder au lancement d'un nouveau site web de promotion du tourisme togolais, un site qui permettra de fournir des informations en temps réel sur les offres et opportunités touristiques de notre pays, ensuite mettre sur pied une faitière des opérateurs touristiques qui servira d’interface pour toutes les actions en vue de rehausser la qualité des prestations touristiques et enfin, dérouler la panoplie de projets retenus dans notre stratégie nationale.

Selon les statistiques de l'OMT, le tourisme mondial a enregistré 415 millions d'arrivées internationales en 2021 contre 400 millions en 2020, soit une augmentation de 04 % par rapport à l'année précédente. Mais, tout comme l'OMT, « nous croyons fort qu'une coordination renforcée de la prévention des différentes crises, qu'elles soient sanitaires ou sécuritaires, ainsi qu'une croissance des taux de vaccination permettront de redresser la situation pour un tourisme plus rayonnant », a fait savoir le Ministre qui a félicité les opérateurs touristiques nationaux pour leur engagement aux côtés de l'Etat dans ce défi de relance du secteur touristique. « Le gouvernement apprécie à leur juste valeur tous les investissements que vous opérez afin de contribuer à la diversification de l'offre touristique sur toute l'étendue du territoire national. Nous n'ignorons aucunement pas le dur labeur au prix duquel nous profitons aujourd'hui encore de vos services et c'est justement pour cela que je vous exhorte à collaborer davantage avec notre département pour la mise en œuvre de cette stratégie ambitieuse et bénéfique pour vos corporations respectives et pour chacune de nos populations », s’est-il montré reconnaissant.

Pour lui, pour repenser le tourisme, il faut prioritairement changer de paradigme en innovant, en mettant l'humain au cœur des actions et en « adoptant des approches plus résilientes face aux difficultés résiduelles découlant de cette rude période que nous laissons progressivement derrière nous ».

Selon le ministre, il faut enfin, comprendre que le développement du tourisme , « est à la fois, l'affaire de l'Etat et du secteur privé dans une grande synergie ». Il invite donc chaque togolais à apporter sa pierre à l'édifice du secteur touristique en saisissant l'opportunité qu'offre le gouvernement à travers cette nouvelle stratégie qui fait de la redynamisation un leitmotiv.

Dr Pierre Kossi LAMADOKOU exhorte les populations à faire sien, le slogan: « une approche nouvelle pour un tourisme résilient »

La Journée Internationale du Tourisme est instaurée, il y a 43 ans.

Marcel SOGLO

 

 

 

Lire aussi

0 Commentaire(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.