Sport



image
Admin - 25/09/2022 - 0 Comment(s)

1er festival des Loisirs à Lomé : La CONFEJES et le ministère en charge des Loisirs ont réussi le pari de l’intégration et le brassage

 

Le Togo a accueilli le vendredi 16 septembre la première édition du festival des loisirs des pays ouest africains membres de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la francophonie (CONFEJES). Ces moments de plaisir et de partage ont été présidés par Mme le ministre des sports et des loisirs Dr Lidi Bessi Kama entourée du ministre en charge de la jeunesse et des officiels de la CONFEJES avec à leur tête Maissa Diao, Conseiller Technique, représentant Mme le Secrétaire général de la CONFEJES.

Le public a fait nombreux le déplacement pour assister à la première édition ce vendredi 16 septembre du festival de loisirs des 11 pays membres de la CONFEJES au stade de Kegue.

Axé sur le thème «les loisirs au service de la paix et de l’intégration sous régionale», le festival a pour objectif de créer un cadre de «brassage et d’intégration» des populations des pays de l’Afrique de l’ouest, réunis dans la CONFEJES.

«L’objectif c’est d’amener les gens à se familiariser un peu avec les jeux et c’est également le brassage. Le brassage on l’a eu. Les gens se sont essayés au jeux, les ministres ont même joué à la marelle. Voilà ce que nous recherchons. Il faut que nous comprenions qu’exercer un jeu ne tient pas compte de son rang social. Je peux faire tout ce que je veux l’objectif c’est que je sois heureux à la fin de ce que je suis entrain de pratiquer comme jeu», s’est réjoui M. EtseKodjo Bruno, Directeur national des Loisirs.

Comme voulu par le ministère en charge des Loisirs du Togo et la CONFEJES les activités ont été menées par des jeunes mobilisés et venus de toute la sous région. Dix (10) stands de jeux notamment Awalé, Brusquembille, Vététré, sport de boule, Horse shoes, Scrabble francophone, Echecs, sports équestres, danse et golfe ont été animés chacun par une fédération de loisirs venant de ces pays.

«Conforment au thème de cette année ce festival vise la promotion de la paix et l’intégration sous régionale. Vous n’êtes pas savoir autant que pour moi les problèmes sécuritaires et le problème de terrorisme qui sont entrain de gagner l’Afrique de l’ouest et ce festival permet aussi la participation de l’État du Mali, l’État du Burkina, l’Etat du Benin, l’État du Niger pour au moins favoriser l’intégration des jeunes qui viennent de ces pays à travers des jeux dont traditionnels qui ont été exposés. C’est ça la finalité de ce festival du genre qui est le premier du genre en Afrique de l’ouest», a laissé entendre MaissaDiao, Conseiller Technique à la CONFEJES.

Les activités se sont également déroules autour des séries de jeux pour tous tels que le saut à la corde, ampé, djaskélé, la marelle, la course en sac, akonto, ékpo dada, ludo et la chaise musicale.

La visite de stands a permis au ministre des sports d’exhorter les jeunes à plus de courage et d’excellence. Pour elle la promotion et le développement des loisirs et l’économie y afférente sont des enjeux pour les gouvernants.

«Le secteur des loisirs porte en lui non seulement les potentialités de transformation, de socialisation des concitoyens et comme tous les autres secteurs d’activité constitue un important gisement d’opportunité d’emploi directe et indirect. C’est dire que le secteurs des loisirs constitue un atout considérable qui peut être utilisé par les pouvoirs publics pour répondre à la problématique de l’employabilité des jeunes, combattre le chômage, faire diminuer la pression sociale sur les pouvoirs publics et promouvoir l’harmonie sociale au moment où certaines régions du continent africain font face à des défis sécuritaires comme l’extrémisme violent et le terrorisme», a exprimé Dr LidiBessi Kama en affirmant la disponibilité du gouvernement togolais à accompagner la CONFEJES et ses États membres dans le processus d’intégration de ce festival.

Notons que le festival répond à l’une des recommandations de l’atelier des Etats de l’Afrique de l’ouest membres de la CONFEJES sur la relance de la problématique des loisirs tenu le mois d’octobre de l’année dernière à Lomé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi

0 Commentaire(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.